Château Lafite Rothschild

Château Lafite Rothschild

On le présente comme le premier des premiers crus du Médoc. Ce vignoble est aussi l’un des plus réputés au monde, participant au rayonnement du savoir-faire bordelais en matière de travail de la vigne

L’histoire du Château Lafite Rothschild remonte au Moyen-Âge. Mais le véritable essor de ce vignoble se fait au XVIIe siècle, sous la houlette de Jacques de Ségur, qui établit la première réputation d’excellence du Château Lafite. Ses descendants vont agrandir le domaine en s’associant au Château Latour. Au XVIIIe siècle, la notoriété du cru dépasse les frontières de l’Hexagone. Jusqu’à la Révolution, le Château Lafite va se faire connaître dans de nombreuses cours, à commencer par celle de Versailles. Le maréchal de Richelieu se le fera même prescrire par un médecin bordelais comme « vin de jouvence ».

La famille Ségur perd finalement le domaine en 1797, conséquence de la Terreur. Le domaine est alors vendu aux enchères. Après plusieurs cessions, il devient la propriété d’une famille hollandaise qui, à son tour, va le céder en 1868 au baron James de Rothschild. Depuis, le vignoble est resté entre les mains de la même famille qui, de génération en génération, sous l’impulsion des barons Élie et Éric, participent à son développement et à sa renommée internationale. 

Le Château Lafite Rothschild est aujourd’hui dirigé par Saskia de Rothschild, fille du baron Éric.

Château Lafite Rothschild entre au Comité Colbert en 1889.

Château Lafite Rothschild

La signature

En 1815, M. Lawton, responsable d’une Maison de courtage, établit un premier classement des crus du Médoc, observant Lafite comme le plus élégant et délicat des grands crus et considérant la position de ses vignes comme l’une des plus belles du Médoc. Le fameux classement de 1855, référence connue encore aujourd’hui, a entériné la perfection de Lafite, le présentant comme le « premier » des premiers crus.

Château Lafite Rothschild

L’adresse

Le Château Lafite Rothschild se trouve au nord de Pauillac, en plein cœur du Médoc. Le domaine et son atypique chai circulaire, construit par l’architecte Ricardo Bofill en 1987, se visitent tout au long de l’année.